top of page

Qu'est-ce que la Kinésiologie ?

Dernière mise à jour : 12 déc. 2022

Comprendre ce qu'est la Kinésiologie est souvent compliqué pour la personne qui n'a jamais fait de séance. Je vais ici vous expliquer le plus clairement possible le fonctionnement de cette pratique et comment se déroule une séance.


Tout d'abord, il faut savoir que la kinésiologie s'inscrit dans ce que l'on appelle les thérapies psychocorporelles. C'est-à-dire qu'elle permet de travailler sur l'esprit "psycho" et le corps "corporelles" dans le même temps.


Les applications


Les champs d'actions de cette pratique sont très larges, car on dit qu'elle permet de travailler sur n'importe quel stress. Il faut savoir qu'en kinésiologie un stress est un stimulus qui vient perturber notre équilibre au sens large : par exemple, une émotion positive ou négative touche à notre stabilité interne. Qu'elle soit agréable ou désagréable, n'importe quelle émotion en excès peut venir poser un stress chronique chez un individu. Il faut donc comprendre par "n'importe quel stress" : toutes perturbations internes.


Cela peut donc être une difficulté à gérer ses émotions, un manque de confiance en soi, une douleur qui ne passe pas par les biais mécaniques (ex : ostéopathie), une situation que l'on arrive pas à gérer (ex : parler en public), une phobie, etc.


Si vous avez des doutes sur les problèmes que vous rencontrez et que vous vous demandez si la kinésiologie peut vous aider, je vous invite à me contacter pour me poser vos questions.


Le test musculaire


Afin d'entrer en contact avec votre corps, le kinésiologue utilise le test musculaire (outil bien mystérieux aux yeux de ceux qui ne l'ont jamais expériencé !). Le test se fait tout simplement en appliquant une légère pression sur le poignet (en général c'est cette partie du corps qui est testée), cela permet au kinésiologue de mesurer la capacité d'un muscle à rester tonique ou non.


L'explication physiologique est la suivante : lorsque quelque chose stresse l'organisme (une situation, un ressenti, une maladie, une relation, etc) l'influx nerveux ne se fait pas correctement entre le cerveau et le muscle concerné - le tonus musculaire est donc impacté, ce qui empêche la contraction du muscle. À l'inverse, lorque l'organisme est au clair avec une situation, l'influx nerveux se fait correctement et ainsi le muscle peut se contracter sans perturbation. C'est ainsi que le kinésiologue détermine ce qui vous stresse et comment cela peut être réglé : il trouve ce qui permet à l'influx nerveux de circuler librement dans le corps et l'applique.


Le déroulement d'une séance


En début de séance, je demande à chacun : "Décrivez-moi tous les déséquilibres émotionnels, physiques et situationnels que vous rencontrez en ce moment dans votre vie". Une fois tous les stress énoncés, je propose à la personne d'en choisir un qui pour elle n'est vraiment plus supportable actuellement. Nous en faisons découler une phrase-objectif. Par exemple : si je manque de confiance en moi et que cela me bloque dans l'avancée de mes projets et de ma construction personnelle, ma phrase-objectif sera "Je retrouve mon pouvoir personnel pour avancer dans mes projets et ma vie quotidienne". Le but de la séance sera de permettre de lever les blocages et les inhibitions, qui empêchent la réalisation de cet objectif.


C'est cette phrase qui est le fil rouge de toute la séance. Le kinésiologue, par le biais du test musculaire, va rechercher des informations sur celle-ci et surtout quels rééquilibrages sont nécessaires pour permettre à la personne de réaliser son objectif. La liste des rééquilibrages est très longue ! Il en existe des centaines ... Elle peut s'apparenter à une boîte à outil : plus le kinésiologue que vous irez voir possède d'outils, plus il y a de chance que votre corps trouve le bon rééquilibrage pour lui.


Pour clôturer la séance, on vient simplement vérifier, toujours à travers le corps, que la phrase-objectif ne stresse plus l'organisme. On laisse ensuite le temps faire son effet (avec parfois un petit travail maison !) pour permettre la digestion et l'intégration de tout ce qui a été fait durant la séance.


Généralement, il est conseillé de refaire une séance, au bout de trois semaines ou un mois.


Les différentes écoles


Pour ce qui est de la construction de la séance, il y a plusieurs écoles : certains s'aident d'un protocole, d'autres feront systématiquement une récession d'âge (la recherche d'un âge auquel un ancrage négatif est arrivé), il y a ceux qui "lèveront" tous les stress et feront une correction unique, ceux qui avanceront au fur et à mesure, etc.


Pour ma part, nous posons la phrase-objectif, j'informe le corps que nous souhaitons travailler sur cet objectif-là et je lui demande ensuite par où on commence. C'est ainsi qu'aujourd'hui mes séances ne ressemblent plus à de la kinésiologie pure, mais bel et bien à un accompagnement psychocorporel adapté à votre besoin à l'instant T. J'offre à votre corps la possibilité de puiser dans toutes les ressources dont je dispose (fleur de Bach, minéraux, huiles, massages, soins énérgétiques, livres, oracles, visualisation, etc) en plus de tous les outils appris durant mon cursus de kinésiologue (travail sur les mouvements oculaires, travail sur les méridiens, les chakras, les ancrages familiaux, corrections visant à rééquilibrer les émotions, nettoyage de souvenirs, etc).


J'espère que cet article vous aura éclairé sur cette pratique. Si vous avez des questions, je serai heureuse d'y répondre en commentaire. Bientôt un article spécifique aux animaux !


Découvrez les accompagnements pour les personnes et les accompagnements animaliers sur mon site.

24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page